A la rencontre de…

Chloé Rondin, responsable des Ressources Humaines chez le Groupe Bellion

C’est à l’occasion d’une création de poste que Chloé Rondin a rejoint le Groupe Bellion en tant que Responsable des Ressources Humaines. Issue d’une formation en Droit Social, son parcours professionnel l’a progressivement amenée à se tourner vers le domaine des ressources humaines, qu’elle a exercé pendant plusieurs années à Paris, puis à Rennes, avant de poser ses valises à Brest. Rencontre.

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ? 

Après un Master en Droit Social, j’ai travaillé quelques mois en cabinet d’avocats, avant d’intégrer le Colas, filiale du Groupe Bouygues comme « Cadre RH ». J’ai découvert les métiers des Ressources Humaines, que je ne connaissais pas, dans le cadre d’un Tour de France. J’ai eu la chance d’évoluer dans différentes villes et équipes, sur différentes missions en RH (recrutement, paie, RH généraliste…) avant de prendre un poste en recrutement à la holding du Groupe Bouygues, à Paris. J’ai ensuite rejoint Point P comme Responsable RH à Rennes, et j’ai découvert le secteur du négoce de matériaux, que j’ai adoré ! Je me suis rapprochée de Brest il y a maintenant 3 ans, et j’ai rejoint le Groupe Bellion en tant que Responsable RH en avril dernier.

Raconte-nous quelle était ta première mission chez le Groupe Bellion ?

S’agissant d’une création de poste, tout était à créer au moment de mon arrivée ! J’ai commencé par faire le tour des différentes filiales, afin de me présenter auprès des équipes et d’appréhender les multiples activités du groupe. Le fait d’arriver au cours d’une période d’audits sociaux m’a permis d’enchaîner rapidement sur le volet juridique, et de prendre connaissance de l’historique du groupe afin de bien comprendre le fonctionnement de chaque structure.

Au sein du Groupe Bellion, en quoi consiste ta mission ? 

En tant que Responsable RH, mon rôle est de proposer et de mettre en œuvre une politique RH cohérente et de la déployer au sein de chacune des filiales du groupe. Cela englobe une grande diversité de sujets : recrutement, intégration, formation, administration du personnel, volet juridique… Lorsque je ne suis pas derrière mon bureau, c’est sur le terrain que ma mission se prolonge, au plus près des salariés et managers, que j’accompagne au quotidien autour de leurs problématiques.

Avec qui travailles-tu (en interne, externe) ? 

J’ai la chance de travailler avec une grande diversité d’interlocuteurs ; c’est ce qui fait la richesse du métier ! En interne, il s’agit surtout de la direction du groupe et des différents managers, ainsi que de l’ensemble des salariés. En externe, c’est très variable : organismes sociaux, conseils en droit social, organismes de formation, candidats…

Peux-tu définir ton rôle au sein de l’entreprise en trois mots ? 

Accompagnement, conseil et service.

Si tu devais choisir un « mentor » ou un modèle, vers qui se porterait ton choix ? Pourquoi ?

J’aurais du mal à choisir un modèle… Je suis fière des valeurs transmises par ma famille : travail, dépassement de soi, curiosité, ouverture aux autres. Mes grands-parents étaient agriculteurs d’un côté et enfants d’immigrés allemands et italiens de l’autre. Culturellement, c’est très enrichissant !